Observation des aurores boréales en Laponie : meilleurs points de vue et périodes de l’année

Vous êtes fascinés par les merveilles de la nature, par ces moments rares et enchanteurs où le ciel se pare d’une danse lumineuse aux mille couleurs ? Ne cherchez plus, votre prochain voyage doit vous mener en Laponie, cette région nordique partagée entre la Norvège, la Suède et la Finlande. Un territoire où le phénomène des aurores boréales offre des spectacles nocturnes d’une beauté à couper le souffle. Préparez-vous pour une expérience inoubliable au pays du grand Nord !

Pourquoi la Laponie est un lieu privilégié pour l’observation des aurores boréales ?

La Laponie, le grand Nord, le pays du Père Noël… Cette région a bien des appellations qui évoquent toutes un univers féerique et enchanteur. Et si vous y ajoutez le spectacle des aurores boréales, le tableau est complet. Mais pourquoi cette région est-elle si propice à l’observation de ce phénomène ?

Sujet a lire : Faites le tour du monde avec ABCroisière, une agence de voyage en croisière

C’est en fait une question de géographie et de météo. Les aurores boréales, aussi appelées aurores polaires, sont des phénomènes lumineux qui se produisent dans le ciel nocturne des régions polaires. Elles sont le résultat de l’interaction entre les particules chargées de l’atmosphère terrestre et celles émises par le Soleil lors des éruptions solaires.

La Laponie, située aux portes du cercle polaire, est donc particulièrement exposée à ce phénomène. De plus, son climat froid et sec en hiver permet d’avoir un ciel dégagé, condition essentielle pour l’observation des aurores boréales.

Cela peut vous intéresser : Escalade dans les Dolomites : équipement, guides et meilleures voies

Quand observer les aurores boréales en Laponie ?

La question de la période d’observation est essentielle pour maximiser vos chances de voir une aurore boréale. Cette dernière se produit tout au long de l’année mais est surtout visible lors des longues nuits polaires, c’est-à-dire en hiver.

De septembre à mars, les chances d’observation sont maximales. Cependant, chaque mois a ses spécificités. En septembre et octobre, les températures sont encore relativement douces et les lacs et rivières ne sont pas encore gelés. Vous pourrez ainsi observer les aurores se refléter dans l’eau, un spectacle doublement magnifique !

En novembre et décembre, la nuit polaire (kaamos en finnois) s’installe, plongeant la Laponie dans une obscurité quasi permanente. Les aurores sont alors visibles à toute heure de la journée et de la nuit.

Enfin, de janvier à mars, le froid est intense mais le ciel est souvent dégagé, offrant des conditions idéales pour l’observation des aurores.

Où observer les aurores boréales en Laponie ?

La Laponie s’étend sur plusieurs pays : la Norvège, la Suède et la Finlande. Chacun de ces pays offre des spots d’observation privilégiés. En Norvège, la ville de Tromsø est un point de départ idéal pour partir en chasse aux aurores. En Suède, le parc national d’Abisko est reconnu comme l’un des meilleurs spots au monde.

En Finlande, Rovaniemi, la "capitale" de la Laponie finlandaise, est une ville plébiscitée par les voyageurs. Non loin, le parc national de Pyhä-Luosto offre un cadre naturel exceptionnel pour observer les aurores.

Mais la Laponie, c’est aussi de vastes étendues sauvages où vous pouvez vous éloigner des villes et de la pollution lumineuse. Les lacs gelés, les forêts enneigées, les fjords… Autant de décors naturels qui magnifieront le spectacle des aurores.

Comment photographier les aurores boréales ?

L’observation des aurores boréales est une chose, mais réussir à les photographier en est une autre. Il est nécessaire d’avoir un bon matériel et de maîtriser quelques techniques de prise de vue.

Vous aurez besoin d’un appareil photo avec un mode manuel, d’un trépied pour stabiliser votre appareil et d’une télécommande ou d’un retardateur pour éviter de bouger l’appareil au moment de la prise de vue. Réglez votre appareil sur une ouverture maximale (f/2.8 ou moins si possible), une sensibilité ISO élevée (entre 800 et 3200) et une vitesse d’obturation entre 5 et 25 secondes. N’oubliez pas de faire la mise au point sur l’infini.

Enfin, habillez-vous chaudement et armez-vous de patience. L’observation et la photographie des aurores boréales sont des activités qui demandent du temps et de la persévérance. Mais le spectacle en vaut la peine, c’est une expérience inoubliable à vivre au moins une fois dans sa vie.

Les préparatifs pour un voyage d’observation des aurores boréales

Pour vivre une expérience inoubliable en admirant les aurores boréales en Laponie, une bonne préparation de voyage est primordiale. Cela comprend la période de voyage à choisir, les équipements à apporter, mais aussi la familiarisation avec les conditions physiques du lieu.

Le choix de la période de voyage est crucial pour augmenter vos chances d’apercevoir une aurore boréale. Comme mentionné précédemment, la période entre septembre et mars est idéale pour cela. Cependant, chaque mois a ses spécificités en termes de température et de couverture nuageuse, qui peuvent influencer la visibilité des aurores.

Une fois la période choisie, il faut penser aux équipements. Il est essentiel d’avoir des vêtements adaptés à la météo. En hiver, les températures peuvent descendre très bas en Laponie, il est donc recommandé de se munir de vêtements chauds et confortables. N’oubliez pas non plus vos lunettes de soleil pour vous protéger des reflets de la neige pendant la journée.

Si vous prévoyez de photographier les aurores boréales, assurez-vous d’avoir le bon matériel. Comme mentionné précédemment, un appareil photo avec un mode manuel, un trépied et une télécommande ou un retardateur sont nécessaires. Il est également recommandé d’apprendre à maîtriser les techniques de prise de vue des aurores boréales avant votre voyage.

Enfin, renseignez-vous sur les conditions physiques de la Laponie. La pollution lumineuse est faible en Laponie, ce qui améliore la visibilité des aurores. Cependant, l’activité solaire et le champ magnétique terrestre, qui influencent la formation des aurores boréales, peuvent varier. Il est donc recommandé de suivre les prévisions d’activité solaire pour optimiser vos chances d’observation.

Les meilleurs endroits pour observer les aurores boréales en Laponie

La Laponie est une région vaste qui offre plusieurs endroits pour observer les aurores boréales. Pour tirer le meilleur parti de votre voyage, il est nécessaire de choisir le bon endroit en fonction de vos préférences et de vos contraintes.

Si vous êtes en Laponie suédoise, le parc national d’Abisko est le lieu idéal pour la chasse aux aurores. Situé loin de la pollution lumineuse des villes, il offre un ciel dégagé qui permet une observation optimale des aurores boreales. Pour ceux qui préfèrent la Laponie finlandaise, le parc national de Pyhä-Luosto est recommandé. Il offre également un cadre naturel exceptionnel pour observer les aurores.

Pour ceux qui sont en Norvège, la ville de Tromsø offre un bon compromis entre la proximité de la ville et la possibilité d’observer les aurores. Cette ville est connue pour être un point de départ idéal pour partir en chasse aux aurores.

Enfin, n’oubliez pas que la Laponie offre de vastes étendues sauvages où vous pouvez vous éloigner des villes et de la pollution lumineuse pour admirer les aurores boréales. Les lacs gelés, les forêts enneigées, les fjords… Autant de décors naturels qui magnifieront le spectacle des aurores.

Conclusion

Observer une aurore boreale en Laponie est une expérience unique et magique. Les couleurs vibrantes qui dansent dans le ciel étoilé sont un spectacle à couper le souffle. Bien que la Laponie soit le lieu idéal pour observer ce phénomène, une bonne préparation est nécessaire pour optimiser vos chances de le voir et de le photographier. Alors, qu’attendez-vous ? Préparez votre voyage et partez à la découverte de ce spectacle naturel exceptionnel qui vous laissera des souvenirs inoubliables.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés